Bannière

Alcyone

Minetest

Cette section est dédiée à différents articles traitant de Minetest.


Au sommaire de cette section :
-Prolégomènes
-Premiers pas
-Contrôles, privilèges, et interface
-Quelques détails sur Minetest Game
-Au bout des fonctionnalités d’un Minetest Game un peu modé dans mon monde de test A
-Un monde B lourdement modé
-Voyage sur un serveur public : Mynetest
-Création d'un serveur simple sous Linux en local

Logo officiel de Minetest

"Minetest Logo" by Perttu "celeron55" Ahola is licensed under CC BY-SA 3.0

Prolégomènes

Défini comme « a near-infinite-world block sandbox game and a game engine, inspired by InfiniMiner, Minecraft, and the like », que l’on peut traduire en gros par « un jeu bac à sable dans un monde de blocs presque infini inspiré par InfiniMiner, Minecraft et d'autres jeux similaires », Minetest, né en 2010, est souvent considéré comme un Minecraft libre à travers le net.

J’aime beaucoup Minecraft par certain côté : on retrouve avec plus de possibilités une situation bien simple que l’on a connu enfant : jouer avec ce que l’on a à portée et notre imagination, Minecraft nous donne une base très fournie et pas mal d’outils pour agrémenter. Le principal défaut que je peux lui trouver et aussi d’être dans le fond très vide et vide de sens mais soit, ce n’est pas le sujet !

La question que je me posais en l’installant était bien : dans quelle mesure peut-on comparer Minetest à Minecraft ? Après quelques lectures et quelques essais, j’ai tenté de me faire un avis sur la question.

Ecran d'accueil de Minetest

"Minetest A1" by Alcyone is licensed under CC BY-SA 4.0

Minetest n’est pas un clone de Minecraft. Minetest est un logiciel libre (LGPL 2.1 ou plus récente) multi-plateforme disponible sous Windows, OS X, GNU/Linux, Android, et FreeBSD. Ce logiciel consiste en un moteur permettant d’y construire plusieurs types de jeux. Ces jeux se construisent à base de mods.

En cela Minetest reprend l’intérêt (ou l’un des intérêts) principal de Minecraft : les mods. C’est justement pour aller au-delà du contenu que des développeurs à travers le monde ont décidé d’améliorer le jeu jusque dans ses racines pour ajouter des modifications aka mods. Cela va du fait de simplement ajouter une minimap ou un compteur de mort à changer complètement l’essence même du jeu. Ce travail n’est pas reconnu par Mojang (studio créateur de Minecraft possédé aujourd’hui par Microsoft) et sa politique s’y oppose fermement.

Basiquement quand on installe Minetest, on installe en fait le moteur et deux jeux (appelés subgame) : Minetest Game et Minimal development test. Ces jeux sont construits à base de mods faisant partis du package de base. Mettons de côté Minimal development test, il s’agit d’une version pour les développeurs non destinée à être jouable mais à être utilisée pour tester les développements en cours.

Minetest Game consiste en un monde cubique constitué de différents biomes, quelques plantes et arbres ainsi que des cavernes dans lesquelles on trouve des minerais, ceux-ci ainsi que d’autres éléments présents sur la carte permettent de « crafter » d’autres éléments à travers des recettes prédéfinies. Aucune présence vivante hormis vous ou mort-vivante d’ailleurs (en clair aucun mobs), pas d’événement particulier (changement de météo, etc.) hormis le passage du jour à la nuit et inversement, pas de musique et son d’ambiance hormis les sons propres aux objets et à vos déplacements.

Vu ainsi, Minetest Game ressemblerait à un clone de Minecraft assez vide...et pourtant c’est normal ! Tout ce qu’il manque est mod ! Vous voulez de la musique, des bruits d’ambiance ? Le mod « Ambience » est pour vous. Vous voulez des mobs ? Il y a plusieurs mods également disponibles !

Pour aller plus loin, il contient en fait déjà les mods suivants (je laisse en anglais) :

  • default: This is the most important and biggest mod in Minetest Game. It adds most blocks which occour naturally and most artificial blocks, ores, many basic crafts, furnace fuels, tools, items and all the stuff which is not covered by the other mods in this game
  • boats: adds boats
  • beds: adds beds of several sorts
  • bones: adds bones
  • bucket: adds buckets
  • doors: adds doors and the trapdoor
  • dye: adds dye
  • farming: farming-related stuff: cotton, wheat, cotton seed, wheat seed, strings, flour, bread, hoes and soil
  • fire: adds fire
  • flowers: adds flowers
  • screwdriver: adds screwdriver
  • stairs: adds stairs and slabs
  • tnt: adds TNT and gun powder
  • vessels: adds drinking glass, steel bottle, glass bottle and glass fragments
  • wool: adds wool in 15 colors
  • xpanes: adds glass panes and iron bars
  • Setting-related mods :

  • creative: when in creative mode, this mod enables, besides some other things, the creative inventory
  • give_initial_stuff: If the setting give_initial_stuff is true, then this mod gives new players a steel pickaxe, a steel axe, a steel shovel, 99 torches and 99 cobblestones
  • Server commands :

  • sethome: adds the server commands “sethome” and “home”.

Minetest n’est donc pas Minecraft, ni le subgame Minetest Game plutôt centré sur la construction, si vous recherchez un clone de Minecraft, alors c’est un ensemble de mods et paramétrages qu’il faut réaliser pour créer un subgame qui en soit le plus proche possible. Il en existe :

Liste de subgames : suivez ceux avec le tag « MC-Clone ». Peut-être que je testerai un jour.

On peut se poser plusieurs questions sur la structure du projet maintenant que l’on en a une idée plus claire, notamment la question suivante : pourquoi les mods sont-ils séparés du projet de base ?

En effet les mods sont apparemment souvent développés par un ou plusieurs développeurs indépendamment du projet Minetest, et après quelques tests, l’ensemble est assez hétéroclite et l’avancée de chaque mod n’est pas équivalente, qui plus est, un seul mainteneur n’est pas la meilleure solution sur le long terme.

Plusieurs réponses possibles, je n’ai pas de réponse officilelle : ou alors ils sont en développement pour être ajoutés de base ou bien ce n’est absolument pas prévu du tout. Après tout le jeu est aujourd’hui en version 0.4.13 et donc même pas en version 1, les choses ont le temps de s’améliorer et s’harmoniser, affaire à suivre.

Passons au test !

12/05/2016

Premiers pas

Essayons maintenant un monde de base sans autre mod supplémentaire. Je vais l’appeler A (comme « Aucune idée »), je laisse les paramètres de base : « Générateur de carte » en v6 (késako ? On verra ça plus tard), « Activer les dégâts » coché et le Subgame « Minetest » qui se trouve être le « Minetest Game » évoqué lors du précédent article.

D’après le site web officiel, le monde n’est pas théoriquement infini mais s’étend de 31000 blocs dans toutes les directions, soit une différence majeure pour la hauteur avec Minecraft qui est de 256 blocs.

Vue d'arrivée sur A et camp de base choisi

"Minetest A2" by Alcyone is licensed under CC BY-SA 4.0

J’apparais dans un monde ressemblant plutôt à une plaine au bord d’un lac/d’une mer, il y a un plateau pas loin, je vais le rejoindre pour avoir une vue plus panoramique et m’y loger au moins provisoirement. Je note sur le chemin que les arbres sur lesquels je récupère du bois ont parfois des pommes sur leurs branches, j’en récupère, jusque là, de façon similaire à Minecraft ; à noter que les feuilles se ramassent logiquement à la main. Une fois arrivé en haut, je note que mon inventaire contient une table de craft de 6x6, il n’est apparemment pas nécessaire d’en fabriquer une. Je fabrique mes premiers outils de manière habituelle et deux coffres pour lesquels je note, après placement sur le sol côte à côte, qu’ils ne forment pas un unique grand coffre comme dans Minecraft. Point intéressant, enchaîner à la suite plusieurs saut, par exemple pour grimper une colline, donne un petit boost au saut comme une prise d'élan pour le suivant assez appréciable à mon goût.

Interface de craft et pommes

"Minetest A3" by Alcyone is licensed under CC BY-SA 4.0

La nuit tombant, je descends ensuite dans un début de grotte que j’ai croisé non loin. Je ramasse de la pierre pour remplacer mes outils de bois et du charbon, très reconnaissable, pour fabriquer quelques torches afin de m’éclairer. Je note un détails qui saisira les habitués de Minecraft : les torches sont ici en 2D afin de consommer moins de ressources, on peut néanmoins les remplacer par des torches en 3D grâce à un mod, je les laisse ainsi pour le moment.

Je remarque assez rapidement un premier « souci » : le jeu est sombre et les torches n’éclairent pas vraiment beaucoup, du moins pas autant qu’elles ne le devraient à mon sens. Après quelques recherche sur le Wiki, mon souci est apparemment un problème assez courant :

"If you feel the screen is too dark, you can adjust the display gamma to a more comfortable value. By default, it is set to 1.8 out of the possible choices between 3.0 and 1.0, with lower numbers being brighter. To change the display gamma, open your minetest.conf and add the line « display_gamma = 1.0 »".

Réglage gamma avant/après

"Minetest A4" by Alcyone is licensed under CC BY-SA 4.0

Sous GNU/Linux, ce fichier minetest.conf se trouve dans le dossier « .minetest » situé dans « home » et s’ouvre avec un éditeur de texte classique, le Wiki indique où trouver ce fichier pour les autres systèmes (Windows, OS X, FreeBSD, etc.). J’ai modifié selon le paramètre indiqué pour ma part.

Les premiers pas sont faits !

04/11/2016

Contrôles, privilèges, et interface

J’ai ajusté les contrôles de base à mes habitudes Minecraft : Z, Q, S et D pour la direction, une touche pour l’inventaire. Shift sert toujours à s’accroupir et marcher prudemment, parfait. Néanmoins, je n’ai pas de touche à maintenir pour courir. Je note également, en voulant m’élever un peu qu’il n’y a pas vraiment de /gamemode permettant de passer dans un éventuel mode « créatif » ou « spectateur » pour prendre de la hauteur.

J’apprends ainsi qu’il existe un système de privilèges à accorder au joueur, le paramétrage par défaut donne par exemple les privilèges interact (construire, miner, utiliser) ou shout (chatter avec d’autres joueurs). Les privilèges fly, fast et no clip sont désactivés par défaut en mode singleplayer. La commande /grant entrée dans le chat avec les paramètres appropriés permet d’obtenir ces privilèges : /grant singleplayer fly permet de voler. J’y préférerais pour le moment /grant singleplayer all me donnant tous les privilèges (EDIT : /grantme all est également possible).

Le privilège fast donne un mode "fast" à activer en pressant une touche. Un second contrôle nommé "use" doit également être établi (je choisis CRTL gauche), c'est en pressant use que l'on peut courir. L'intérêt de l'activation du mode fast est pendant que le mode "fly" est activé permettant ainsi d'être toujours en mode "fast" sans maintenir de touche appuyée. Fly fonctionne de la même manière bien que l’on puisse l’activer en choisissant dans les contrôles la possibilité d’utiliser un double appui sur la barre espace. Le privilège no clip permet de traverser les blocs en vol.

Il existe un certain nombre de commandes. Deux commandes peuvent être pratique une fois trouvé sur la carte un coin pour s’installer : /sethome définit la position actuelle comme le point home et /home téléporte le joueur au point home défini précédemment, sans quoi la commande reste inactive. Le Wiki complètera tout autre questionnement sur les commandes, je ne cherche pas à refaire un Wiki ici mais plutôt à la fois une review, un guide pour débutant et un journal de bord de mon expérience avec Minetest donnant une approche différente du Wiki officiel.

Enfin, quelques autres touches utiles :

  • F9 permet de faire apparaître une minimap disponible en deux modes, normal et radar, se décomposant chacun en 3 niveaux de zoom. Shift+F9 permet de changer la forme de la minimap en cercle ou carré.
  • F7 permet de changer l’angle de vue : première personne, troisième personne de dos et de face.
  • F5 affiche les informations de débug, il permet par exemple d’observer à combien d’FPS tourne le jeu ou bien d'obtenir la seed de la map. La touche est surtout utile car elle permet d’afficher les coordonnées x,y, z du joueur. Connaissant la taille du monde (31000 blocs dans toutes les directions), la coordonnée 0 en y est le niveau de la mer.

Minimap et informations de débug

"Minetest A5" by Alcyone is licensed under CC BY-SA 4.0

EDIT : il me semble intéressant de compléter la présentation des privilèges en insistant sur un priilège basique en partie solo qui a son importance sur serveur : le privilège interact. Il s'agit du privilège controlant l'ensembles des intéractions : casser ou poser un bloc mais aussi appuyer sur un bouton par exemple. Il est souvent désactivé par défaut sur serveur et obtenu après lecture des règles, généralement dans une salle spéciale de laquelle on ne peut sortir sans avoir obtenu ce privilège. Je note enfin que la version 0.4.14 apporte également le privilège zoom qui peut s'avérer utile.

04/11/2016

Quelques détails sur Minetest Game

Je m’avance dans ce billet sur le Subgame Minetest Game qui se trouve être le Subgame fourni par défaut avec Minetest. Minetest Game est plutôt vu comme un jeu minimal de construction proposant un certains nombres de blocs et de crafts disponibles sur une carte générée plutôt que de survie : pas de mob, pas de gestion de la faim, tout au plus une barre de vie mais on conserve la possibilité de désactiver les dégâts (chute ou suffocation).

La génération de carte sur Minetest est une génération procédurale à base de bruit de Perlin. Minetest propose différents générateurs de carte, le principal se nomme « vx », x étant le numéro de version dont l’actuelle est la v6, la v7 étant en développement. Ce générateur de carte v essaie de proposer une génération de carte réaliste avec des biomes prédéfinis pouvant être modifiés par des mods. Le générateur v6 est donc pour le moment un peu le générateur de base, je l’ai utilisé pour mon monde de test « A ».

EDIT : avec un peut de recul sur la 0.4.14, je constate bien que les générateurs v sont assez différents et conservés ainsi pour apprécier une génération alternative de monde.

Parmi les autres générateurs de carte disponibles il est possible de créer un monde vide dit « singlenode », composé uniquement de blocs d’air, plutôt utile pour les développeurs de mods. La version 0.4.14 de Minetest que je n’ai pas encore installée propose également un générateur de carte « flat » générant un monde presque entièrement plat, un générateur nommé « valleys » proposant un certains une abondances de colline, rivières et vallées assez sophistiquées (image suivante de la v0.4.14 testée sous un autre système) et enfin, propre à l'expérimentation, un générateur de cartes fractales basé sur Mandelbrot et Julia.

La page Biome du Wiki dénombre les différents biomes (pourrait-on dire de base ?) inclus dans Minetest Game : plaine, désert, forêt de conifères et de feuillus, désert, savane, jungle, régions montagneuses et de type plateau de ces mêmes biomes, versions enneigées de l’ensemble des biomes cités précédemment et un biome relativement rare constitué d’une couche de gravier vierge de toute végétation. Leur contenu est majoritairement similaire à Minecraft à quelques exceptions près (tremble au lieu du bouleau, présence d’épine de pin, etc.). On note également la présence d’immense cavernes remplies d’eau si grande que l’on pourrait s’y perdre facilement et des lacs de laves en couche -95 apparemment non liés à des cavernes naturelles dont les abords seraient riches en minerais.

Un champignon sur une bûche dans une forêt de feuillus

"Minetest A6" by Alcyone is licensed under CC BY-SA 4.0

Apparté : je parle de couche (de blocs) pour indiquer à quelle profondeur je descends, on dit également bloc ou node (en anglais) dans Minetest pour indiquer le y (la profondeur donc). 64 nodes/blocs sous le niveau de la mer se comprend ainsi de la même manière que se trouver en couche -64.

On note également qu’il est possible d’activer des Donjons et Donjons du Désert en modifiant le fichier minetest.conf, ils sont cela dit uniquement décoratif en l’absence de mobs. Pour ma faible expérience, j’ai plus souvent vu des grottes ressemblant plus à des gouffres que des tunnels horizontaux si je puis m’exprimer ainsi, à la différence de Minecraft donc, étant dans le second cas.

La physique de l’eau a l’air similaire à celle de Minecraft, à noter qu’on coule relativement lentement, la touche shift permet de descendre plus rapidement.

Niveau minerais de base, il y a quelques particularités. On trouve :

  • Du charbon, disponibles en petits et gros filons à peu près n’importe où, en plus gros filon en dessous de la couche 64 sous le niveau de la mer (-64 en y donc).
  • Du fer, même chose que pour le charbon, en plus faible quantité. Fondu, il permet d’obtenir des lingots d’acier.
  • Le cuivre, nouveauté pour moi, plus rare que le fer, disponible selon les mêmes caractéristiques. Fondu, il permet d’obtenir des lingots de cuivre qui, crafté avec des lingots d’acier, permettent d’obtenir du bronze.
  • L’or, plus rare que le cuivre, commence à apparaître sous la couche 64 sous le niveau de la mer et devient plus communs à partir de la couche 256 sous le niveau de la mer.
  • Le mese, minerai donnant des cristaux de mese, ne se trouve qu’à partir de la couche 64 sous le niveau de la mer et plus souvent vers -256. On peut également trouver des blocs de mese, ceux-ci sont plus rares que le minerai de diamant bien que le minerai de mese soit moins rare que le diamant.
  • Le minerai de diamant est le plus rare, on le trouve vers -128 et plus couramment vers -256.

L’image suivante présente ainsi la « hiérarchie » des métaux à travers les différents outils à crafter (on note que l’or est absente) :

Outils à crafter

Pour mon expérience personnel, j’ai fait une session de minage. C’est assez inhabituel de descendre autant, je risque bien plus de me perdre que dans Minecraft. Je n’ai pas dépassé 10 blocs/nodes sous la couche -64. J’ai constaté en effet que seul le charbon est courant partout, le fer apparaît en grosse quantité dès que l’on s’approche et dépasse la couche -64, le cuivre se trouve lui en bien plus faible quantités en comparaison. Je ne suis pas descendu assez bas pour trouver du diamant mais j’ai croisé de l’or et du mese dans cette zone.

EDIT : je suis passé en 0.4.14 et j'ai poursuivi la session de minage au-delà de -128, j'ai à peu près trouvé de tout, les premières ressources en quantités plus importantes assez logiquement.

J’ajoute à titre indicatif les différents types d’arbres et de blocs disponibles dans le SubGame Minetest Game, ce sera important lorsque je traiterai au fur et à mesure des mods. Je renvoie toujours vers le Wiki officiel pour plus d’informations.

Les différents types d'arbres et pousses basiques :

Arbres et pousses

EDIT : Le biome savane (et donc l'acacia) n'existe pas en v6, c'est aussi le cas du tremble (aspen tree), le wiki n'est pas à jour pour le préciser, ma partie de test A ne les utilisera donc pas, ils sont par contre disponibles en v5, v7 et valley (je n'ai pas visité assez fractal). Pour avoir beaucoup visité la map, on trouve surtout des petits/moyens biomes et des petites forêts, celles de conifères sont toujours enneigées. Mes brefs passages en v5 notent la présence de biomes moyens peu arborés que je ne croise pas vraiment en v6 (hormis les déserts). La v5 génére aussi des îles volantes.

Les différents types de blocs du SubGame :

Les différents blocs existant dans Minetest Game

Pour conclure, on voit que le Subgame Minetest Game est là pour donner une base au moteur de jeu voxel Minetest, c’est sur cette base que l’on va « modder » le jeu afin de le modeler selon ce que l’on souhaite y trouver. Cette base peut sembler bien vide mais comme il est difficile de contenter tout le monde, elle devrait plus ou moins rester ainsi outre les améliorations esthétiques et techniques possibles.

Bien sûr on peut également télécharger/construire d’autres Subgame, je m’attellerai également à cette tâche.

Pictures from Minetest's Wiki are licensed under CC BY-SA 3.0

08/11/2016

Au bout des fonctionnalités d’un Minetest Game un peu modé dans mon monde de test A

Home Sweet Home

"Minetest A10" by Alcyone is licensed under CC BY-SA 4.0

Après la construction d’un doux foyer, je me suis attelé à l’agriculture, deux types d’herbe (normal et de jungle) donnent deux types de graines (blé et cotton). Le blé ne diffère quasi en rien de Minecraft, le cotton permet lui d’obtenir fil puis laine. C’est ici que s’arrêtent les cultures. Il existe pourtant un mod (Farming Plus) permettant d’aller plus loin mais pourquoi pas d’implantation directe dans Minetest Game ? Deux raisons possibles et probables à mon sens : Minetest Game lui-même est en plein développement et se voit régulièrement ajoutées de nouvelles fonctionnalités et features, Minetest Game reste une base sur laquelle on construit tout à base de mod et reste donc volontairement limité (d’où l’absence de musique et la faible quantité de bruitages, considérant que les joueurs préfères souvent choisir leur playlist plutôt qu’une playlist prévue pour le jeu par exemple).

J’ai ajouté successivement différents mods au monde A : Craft Guide (permettant la création d’un guide répertoriant les différents éléments craftables et leur recette afin de détailler pour moi l’existant et observer les ajouts), better HUD afin d’améliorer l’interface utilisateur afin d’ajouter des armures/bouclier avec 3D Armors et de gérer la faim avec hunger (better hud et hunger viennent packagés en même temps) en vue d’ajouter par la suite des mobs avec Simple Mobs. Faim et mobs sont pour le moment assez simple à gérer, je devrais essayer un autre mod de mobs : celui ci est vraiment réalisé pour être simple pour de petites configurations (la mienne par exemple) et est donc volontairement assez limité. J’ai également utilisé le mod Ambience/Immersive Sounds pour donner une atmosphère au jeu : 44 sons divers et 6 musiques (4 de Amethysthium et 2 de Jordach) diffusés au long du jeu (liste des musiques/sons ainsi que leur licence disponible dans le fichier SoundLicenses.txt se trouvant dans le dossier du mod). L’ajout de ces mods après création du monde ne pose aucun problème.

Il est temps maintenant d’explorer des mods générant différemment le monde à partir d’un nouveau que j’appellerai B et utilisant le générateur de carte v7. J’y activerai tous les mods précédemment cités.

22/11/2016

Un monde B lourdement modé

Liste des mods modifiant la génération de la carte :

  • Ethereal NG
  • More Ores
  • More Trees
  • Plantlife
  • biome_lib

Liste des mods ne modifiant pas la génération :

  • Ambience/Immersive Sounds
  • Award
  • Carts
  • Creatures Mob Engine, Simple Mobs
  • Craft Guide
  • Better HUD
  • 3D Armors
  • Mesecons
  • Technic
  • More Blocks
  • Pipeworks

Je me suis bien sûr confortablement installé dans une petite crique abritée avant d'étudier plus profondéments les nouveautés.

Foyer Doux Foyer

"Minetest B1" by Alcyone is licensed under CC BY-SA 4.0

Je me concentre maintenant sur les mods modifiant la map à sa génération.

More Ores ajoute les minerais étain, argent et mithril à la génération de la carte. L'étain est très communs de mon expérience bien qu'il soit supposé l'être moins que le cuivre, l'argent est un peu moins courant et le mithril est très rare et se trouve uniquement en dessous de la couche 512 sous le niveau de la mer, j'en ai trouvé bien moins que le diamand et toujours que par un. Ces trois nouveaux minerais peuvent ainsi pimenter un peu plus le jeu en permettant à différents mods de les utiliser comme Technic par exemple.

Plantlife est un package de différents mods utilisant la bibliothèque biome_lib dont le rôle est de faciliter la gestion de la flore de Minetest : flowers_plus (création d'algues et amélioration du spawn des nénuphars principalement), poisonivy (lianes/lierre poussant sur des arbres et autres surfaces), bushes_classic (crée des buissons donnant fraises, mûres, groseilles, myrtilles et framboises mais également une possibilité de culture et différentes recettes notamment de tartes, miam !), nature_classic (change le comportement des arbres classiques à devenir des pommiers selon leur distance avec de l'eau), ferns (implante diverses fougères), dryplants (modifie le comportement de l'herbe et ajoute d'autres digressions comme des quenouilles), undergrowth (améliore le sol autour des arbres : racines, troncs tombés au sol, feuilles, brindilles, etc.) et vines (ajoute des plantes grimpantes sur les saules et arbres de la jungle issus du mod More Trees, elles permettrons différents crafts).

More Trees ajoute un certains nombre d'arbres différents et en modifient d'autres : différentes tailles pour les arbres de la jungle, différentes tailles de douglas, des palmiers, des pommiers, des chênes (des vrais, avec des glands, pas ceux de Minecraft), des séquoias géants, plusieurs types de bouleaux (en plus des trembles par défaut), plusieurs types de épicéas, des pins, des saules pleureurs, des acacias (un peu différents de ceux par défaut il me semble), des hévéas, et optionnellement des hêtres (activables en modifiant le fichier "default_settings.txt" dans le dossier du mod en changeant "moretrees.enable_beech = false" par "true"). Tous ces arbres rejoignent le groupe "wood" permettant ainsi tous les crafts classiques avec une grande variété de coloris.

More Trees

"Minetest B2" by Alcyone is licensed under CC BY-SA 4.0

Ethereal/More Trees Willow Tree

"Minetest B3" by Alcyone is licensed under CC BY-SA 4.0

Ethereal est défini ainsi par son créateur "Ethereal NG (next-generation) brings many new biomes to Minetest as well as a host of new items and features that spice up gameplay and give players that little something extra to look for while exploring the world". Il s'agit d'un mod très complet changeant radicalement la face du monde de Minetest : il amène à lui seul de grands changement dans la génération de la carte, de nouveaux biomes avec leur propre compositions (arbres, items, etc.), de nouvelles recettes, ect. Extrêmement difficile de dénombrer tout ce dont il ressort de ce mod, j'ai pour ma part passé un peu de temps à différencier son apport pour les arbres : en effet, le cumul de ce mod et de More Trees apporte un éventail assez surprenant. Ethereal NG apporte à son tour des sauls pleureurs, des palmiers et des bouleaux (un F5 dans le jeu permet de les différencier : le nom du node/bloc est souvent de type "mod_bloc", comme "moretrees_palm_sapling" par exemple. Le mod apporte également : séquoias "Redwood", bananiers, orangers (variante de l'arbre classique comme le pommier), l'arbre champignon spécifique au biome champignon, le "Big tree" que je n'ai pas encore rencontré, le "Healing tree", appelé également "yellow tree" aux belles couleurs ne semblant pousser qu'en hauteur à flanc de montagne et faisant grandir sur ses branches des pommes jaunes et enfin l'arbre gelé "Frost tree" spécifique à un nouveau biome source de cristaux. Je suis loin d'avoir appréhendé l'ensemble des possibilités de ce mod qui apporte déjà énormément à lui seul.

Redwoods & Frost Trees

"Minetest B4" by Alcyone is licensed under CC BY-SA 4.0

Pour finir brièvement sur les mods restant non évoqués sur le monde A, j'ai simplement ajouté les carts (Wagons de mine ou Minecart pour les joueurs de Minecraft) pour compléter. Awards ajoute les achievements ou succès à débloquer assez adaptés à ce type de jeu. Je teste le mod de mobs Creatures Mob Engine (ou CME) ajoutant zombies, fantômes, moutons, poulets et oerkki (monstre spécifique à Minetest) tel que décrit sur le post sur le forum officiel (bien que pour le moment, que ce soit CME ou Simple Mobs, je n'obtiens que les mobs dangereux, à creuser).

EDIT : Ethereal NG changeant réellement beaucoup la génération, son auteur a prévu que certains mods puissent bien fonctionner avec celui-ci, en effet, beaucoup de mods sont incomptibles à cause de des conditions de spawn sur le terrain. Pour les mobs il s'agit de Mobs Redo et par exemple pour l'agriculture il s'agit de Farming Redo. En restant sur la sujet de la compatibilité, More Trees ! n'est pas supposé être compatible sans modifications préalables : c'est pour ça qu'il n'y a pas de ruber trees/d'hévéas sur ma map ce qui va poser des problèmes vis-à-vis du mod Technic. Il faut clairement tatonner et faire des essais avec Ethereal NG mais le résultat en vaut la peine !

Les trois derniers mods sont bien particulier et me seront utiles à long terme : Mesecons, l'électronique de Minetest ou la Redstone Minetestienne pour les connaisseurs de Minecraft, Pipeworks, toute une tuyauterie pour faire circuler maint objets, et enfin Technic ajoutant pas mal de machinerie. Il est à noter que comme Technic ajoute de nouveaux minerais (chromium, uranium et zinc), il modifie également la génération de la carte.

26/11/2016

Voyage sur un serveur public : Mynetest

Avant de m’intéresser à la création d’un serveur Minetest pour jouer en local ou au-delà en partageant l’expérience avec d’autres personnes, j’ai décidé d’aller visiter un ou plusieurs serveurs histoire d’avoir un retour d’expérience sur leur création, leur organisation et leur fonctionnement au quotidien.

Se connecter à un serveur public

"Mynetest 1" by Alcyone is licensed under CC BY-SA 4.0

J’ai à ce titre testé 3 serveurs pour une installation durable : AppleTree (Survival PVE et build), Liberty Land (Survival PVE et build) et Mynetest (Survival PVE, PVP optionnel et build). Les deux premiers sont en anglais, le dernier français/anglais. Je souhaitais un serveur build avec tout de même la difficulté du survival/PVE.

AppleTree me paraissait bien sympathique mais j’ai eu certains problèmes de gameplay plutôt ennuyeux : impossible d’ouvrir un coffre posé avant presque une minute, gros délai de transfert d’item, item en cuisson dans un four toujours invisible, etc. bref malheureusement injouable.

Liberty Land m’avait également l’air très intéressant mais extrêmement peuplé, difficile de se trouver une place. Il faut savoir que pour préserver les constructions de chacun des griefs et des destructions, il existe généralement différemment moyens de protéger une zone empêchant ainsi la plupart des interactions de construction/destruction. Sur un serveur très peuplé, les places sont chères et on se sent vite engoncé.

J’ai enfin atterri sur le serveur Mynetest, il s’agit d’un serveur récent (mars 2016) généré sur une map v6, un peu limité en soi donc, mais il faut savoir que la v7 a été rendu disponible avec la version 0.4.14 de Minetest assez récente en soi. Le serveur utilise un subgame Minetest Game un peu modifié et propose une liste de mods assez sympathique facilitant la gestion du serveur et améliorant le gameplay des joueurs.

Hub de Mynetest

"Mynetest 2" by Alcyone is licensed under CC BY-SA 4.0

J’ai apprécié grâce au programme MTSatellite permettant de visualiser en direct la map explorée du serveur, j’ai déjà trouvé un coin me semblant agréable pour m’installer en (-860 ; -1000) environ. L’image suivante montre la presque île investie pour construire une tour d’habitation et la passerelle vers une île proche pour les plantations.

Mynetest vu par MTSatellite

"Mynetest 3" by Alcyone is licensed under CC BY-SA 4.0

Là intervient une des spécificités des serveurs build déjà évoquées : la protection des zones. Ce serveur utilise à cet effet deux mods : Areas et Markers. De ce que j’ai compris, Areas semblent plus s’adresser à des modérateurs ou administrateurs pour leur permettre de protéger facilement des zones grâce à un set de commandes. Markers à l’inverse est un set de 3 objets à crafter permettant de facilement protéger des zones et gérer les zones protégées pour les partager ou les libérer par exemple. On peut noter que sur la plupart des screenshots du serveur où je laisse l’HUD affiché (Head-Up Display ou Affichage tête haute en français désigne l’ensemble des informations destinées au joueur en périphérie de l’interface du jeu : barre de vie, inventaire, informations diverses), dans le coin inférieur gauche se trouve la mention « Area » donnant le propriétaire de la zone si elle est protégée, son nom et éventuellement des droits spécifiques (si c’est une autoroute de cart publique ou des champs publics par exemple). Autre information du HUD : le coin supérieur droit affiche en permanence « PVP is disabled for you », en effet le PVP est optionnel, un simple bouton dans l’inventaire permet de l’activer ou le désactiver.

Quelques constructions du serveurs :

Quelques constructions

"Mynetest 4" by Alcyone is licensed under CC BY-SA 4.0

Quelques images de l’avancement de ma tour :

Mon coin sur Mynetest

"Mynetest 5" by Alcyone is licensed under CC BY-SA 4.0

Ce serveur est public, on peut donc me rendre visite ou simplement visiter l’endroit s’il il n’y a pas trop de monde sur le serveur (l’accès en simultané est limité à 25 joueurs, le serveur tourne sur un Intel Celeron 2.30GHz 64bits dual core avec 4Go de mémoire vive et une Debian Jessie 64bits installée dessus).

Je note également qu'en cette période de fêtes, le serveur est en mode Noël : neige partout et textures du sable et de la terre modifiées pour être enneigées. C'est évidemment provisoire.

12/12/2016

Création d'un serveur simple sous Linux en local

L'idée est maintenant de faire comme je le faisais sous Minecraft : démarrer un serveur sur mon ordinateur et m'y connecter pour y jouer en LAN avec des amis. Sous Minecraft c'éatit assez simple, il suffisait de récupérer un serveur en fichier .jar et de lancer le serveur avec une ligne de commande associée toute faite que je mettais dans un petit fichier .sh pour le démarrer en un clic.

Il y a bien différentes entrées sur le Wiki officiel de Minetest mais je n'ai pas vraiment trouvé les explications destinées à la création d'un serveur sous Linux très compréhensibles (cela reste plus appréhendable sous Windows. J'ai donc fouillé un peu le manuel pour construire cette fameuse ligne de commande que je recherche pour un faire un petit script shell.

Il y a d'abords un point à appréhender avant d'arriver à cette fameuse suite de caractères.

Le menu principal de Minetest a un onglet serveur où tous les mondes déjà créés en solo/singleplayer sont présents. En effet, chaque monde est déjà en soi un server parfaitement utilisable. De la même façon que l'on se connecte à un serveur distant, il suffit de rentrer un pseudonyme et facultativement un mot de passe et on peut se connecter au serveur. Les amis pourront ainsi s'y connecter sur le réseau local dont on récupèrera l'ip sur un ifconfig tapé dans un terminal. Il y a de prime abord un incovénient : si celui qui a démarré le serveur ainsi se déconnecte, le serveur s'arrête. C'est suffisant pour montrer un monde et ses créations à quelqu'un mais ce que je recherche est un serveur se lançant hors de mon client pour pouvoir tourner sans que je sois connecté dessus.

C'est donc grâce au manuel et à la commande minetest --help que j'ai pu construire la ligne de commande attendue. Elle se présente ainsi :

minetest --server --world /home/user/.minetest/worlds/MyWorld --port 30000

--server crée le serveur indépendant, -- world permet de rentrer le chemin jusqu'au monde voulu, il suffit de remplacez MyWorld par le nom du monde à ouvrir s'il existe ou bien afin de le créer sinon et dans ce second cas ce sera un monde généré en v7 qui est maintenant le générateur de map par défaut. J'ai laissé ici le port par défaut de Minetest sur cette commande, si l'on souhaite s'y connecter, --port n'est pas indispensable mais devient utile si l'on souhaite changer pour une raison ou pour une autre.

La commande démarre un terminal indépend permettant de suivre le serveur. Si ce terminal n'apparaît pas, ajoutez --terminal à la commande. Si l'on souhaite un terminal plus verbeux, --info est aussi possible. Presser CTRL + C permet d'éteindre le serveur, un /shutdown est aussi possible.

Terminal pour serveur

"Minetest 15" by Alcyone is licensed under CC BY-SA 4.0

En pratique, plutôt que de créer directement un monde en ligne de commande, on peut préférer, et c'est ainsi que je procéderai, créer un monde et le configurer SANS LE LANCER (j'insiste) en solo, pour ensuite le lancer indépendant en serveur. La commande suivante est ainsi un peu plus courte à cet effet :

minetest --server --worldname MyWorld --port 30000

Il suffit juste de remplacer MyWorld par le nom du monde créé et celui-ci sera lancé. Je mettrai donc cette commande dans un .sh lorsque je lancerai un serveur à usage local prochainement.

Je note enfin que si l'on cherche des écrits à propos d'une installation d'un serveur sous Linux, on finit vite par entendre parler du paquet minetest-server. Il s'agit d'un paquet permettant sous Debian ou dérivées de lancer un serveur. Il y a néanmoins plusieurs différences.

Le serveur en question se lance de lanière très similaire à un serveur depuis le paquet minetest : minetestserver --worldname MyWorld (on ajoute autant de paramètres que nécessaire). Néanmoins, l'arborescence des fichiers liés à ce paquet différe, j'entends par là par exemple que ce n'est plus le fichier minetest.conf se trouvant dans mon /home/user/.minetest qui entre en jeu mais celui du paquet minetest-server se trouvant dans /etc/minetest/

Cela a son importance pour différentes raisons, à commencer par la configuration du serveur que nous n'aborderons pas ici. Je donne cela dit un exemple simple auquel j'ai été confronté pendant mes tests. La question se trouve dans les privilèges, quels privilèges est supposé avoir un joueur se connectant à un serveur ? Je l'ai déjà dit, tout monde, solo inclus, est un serveur. Ce qu'il se passe dans un monde est solo est qu'un joueur nommé "singleplayer" est créé, dans ce cas précis est est doté des privilèges interact, shout et privs, c'est précisément ce dernier privilège privs qui est capital : c'est lui qui permet de s'occtroyer de nouveau privilège avec /grantme ou /grant singleplayer.

Logiquement, celui qui possède ce privilège sur un serveur est admin ou modérateur. Ce fichier minetest.conf intervient donc : celui-ci contient ou peut contenir un champ "name", le nom de joueur correspond aura a sa connexion sur un serveur tous les privilèges de façon irrévocable, soit l'administrateur. C'est donc assez indispensable lorsque l'on crée un serveur depuis le paquet minetest. Ouvrir un même monde et s'y connecter avec le même pseudonyme de joueur avec le même monde lancé avec le paquet minetest-serveur ne donnera pas ces droits car ayant un fichier minetest.conf différent.

Basiquement, un joueur lambda se connectant n'aura que les basic_privs : interact et shout, bien sûr c'est entièrement configurable dans ce même fichier minetest.conf, le privilège interact n'est d'ailleurs pas donné directement sur le serveur Mynetest présenté lors du précédent article.

L'authentification est gérée dans un fichier auth.txt placé dans le répertoire du monde correspondant. On y trouve pour chaque joueur une suite de caratères incompréhensibles représentant le mot de passe haché et à la suite les privilèges possédés. On peut modifier ce fichier pour accorder des privilèges à la main mais seulement lorsque le serveur est éteint.

Pour finir sur l'arborescence de minetest-server, il y a également un dossier world spécifique dans /var/games/minetest-server/.minetest/worlds/world. Cela dit, la commande sait ouvrir un serveur même si le monde est dans notre /home/user/.minetest/world

24/12/2016